Publié le

Max, de Sarah Cohen-Scali

Max est un enfant créé par le parti nazi pour être le parfait exemplaire de la race supérieure nordique, dite aryenne. Il n’a qu’un seul but : servir son père le Führer et sa mère la patrie allemande. Bien avant sa naissance, il est déjà exilé du monde normal. Donc quand il se confronte enfin à des enfants de son âge, à cinq ans, son monde de certitudes va être bouleversé. Sa famille nazi lui a-t-elle menti ?

Un récit historique poignant, un enfant innocent malgré tout, une plongée dans la psychologie ô combien compliquée de l’enfance. Bouleversant, à lire absolument.