Les anciens étudiants

Tirage de Têtes est enfin debout !

L’équipe est constituée, l’étiquette est collée sur la boîte aux lettres, le récépissé de création se trouve bien au chaud dans un dossier éponyme, et les premiers articles sont en cours de rédaction.

Parce que, oui, l’association a besoin de vivre, d’être alimentée par de riches aventures, et c’est en ce sens que nous avons choisi, dans un premier temps, de vous présenter les éditions Boîte à Pandore.

Du projet étudiant à la concrétisation professionnelle, il n’y a qu’un pas.

L’équipe de Tirage de Têtes ne pouvait passer à côté de cette nouvelle réjouissante : Cécile Fourré, ancienne étudiante du Master 2 Métiers du livre et de l’édition de Rennes 2, a fondé en 2015 les éditions Boîte à Pandore suite à son projet étudiant.

Du projet…

Déjà lors de son Master 1 à Rennes, Cécile étudiait la richesse des contes et leur rapport au lecteur.

J’ai rapidement su que je voulais éditer des contes.

Alors quoi de mieux qu’une année de Master 2 pour mener à bien son projet éditorial ? Motivée, Cécile nous explique que son projet a très vite commencé à prendre forme : contact avec une psychologue, rencontre d’une auteure et apparition des premières planches. Ainsi, la collaboration de Ludmila Grall, d’Élodie Boury-Goarnisson et d’Anaïs Fourré, a permis de lancer le premier conte, Ne pleure pas petit loup, en octobre 2015.

Ludmila Grall, Elodie Boury-Goarnisson et Anais Fourre : Ne Pleure pas petit loup. Tirage de tetes 2017


En fin d’année, après présentation du projet et avec les encouragements des enseignants du Master, Cécile s’est créé le statut d’auto-entrepreneuse pour commencer à commercialiser ses livres.

À la maison d’édition !

Fin 2016, l’équipe des éditions Boîte à Pandore présente son deuxième conte, Les Cinq sens d’Asper, tiré à 500 exemplaires !

Les Cinq sens d'Asper - Editions Boite à Pandore - Tirage de Tetes 2017


En plus de publier des contes, l’équipe organise des ateliers de lecture avec les enfants. Une part des bénéfices est reversée à l’association « Une École pour Zaguiéta ». Cette association a pour objectif de construire une école en Côte d’Ivoire.

On diffuse les illustrations avec rétroprojecteur sur le mur. L’auteure, Ludmila, lit les contes puis Élodie, la psychologue, échange avec les enfants. On propose ensuite une autre activité : fabrication de marionnettes ou atelier danse africaine.

Pour plus d’informations

N’hésitez pas à visiter la page Facebook de Boîte à Pandore.
Ou contacter l’équipe par mail : cecilefourre@laposte.net